Bienvenue au coeur de la Vallée royale de l’Eure

logo du site
  • Bienvenue au coeur de la Vallée royale de l'Eure
  • Bienvenue au coeur de la Vallée royale de l'Eure
  • Bienvenue au coeur de la Vallée royale de l'Eure
  • Bienvenue au coeur de la Vallée royale de l'Eure
  • Bienvenue au coeur de la Vallée royale de l'Eure
  • Bienvenue au coeur de la Vallée royale de l'Eure
  • Bienvenue au coeur de la Vallée royale de l'Eure

Accueil du site > Découvrir Villiers > Patrimoine local

Patrimoine local

Les lavoirs de Villiers

lavoir VlM

Sur notre commune, deux lavoirs sont répertoriés. Le premier (photo) est situé dans le bourg en contrebas du pont de la rue Maurice Gledel (D 116), le second dans le hameau de la Malmaison, au bout du chemin du Lavoir.

L’église St Etienne

eglise VlM

L’église est construite au flanc d’un éperon de modeste hauteur qui domine le confluent des vallées de l’Eure et de la Drouette, la face nord vers la place.

Les soubassements et les renforts sont en grès gris, probablement d’Epernon, tout proche et accessible jadis par bateau ; le reste en silex et mortier, la corniche refaite en ciment.
Le clocher de charpente est dans l’axe de la nef, au-dessus de la première travée (voûte en briques revêtue de plâtre teinté). La cloche qui date du 2ème quart du 18ème siècle, est inscrite aux objets protégés au titre des Monuments Historiques (catalogue Palissy - Ministère de la culture et de la communication).
Tribune, chemin de croix.
Chevet à cinq pans comprenant trois magnifiques vitraux et un autel ; chapelle et sacristie au sud où le sarcophage de Jacques le Morhier, mis à disposition par le Musée de Chartres, a trouvé sa place et où il est possible de l’admirer.

Les écluses du Canal Louis XIV

bajoyer ecluse

Du projet mégalomane de Louis XIV d’amener à Versailles l’eau de l’Eure, restent aujourd’hui les arcades de l’aqueduc de Maintenon. Cependant, on connaît moins les coulisses de ce chantier pharaonique et le rôle qu’y jouèrent des affluents de l’Eure, notamment concernant le transport des matériaux de construction vers le chantier.

Petit retour en arrière : à cette époque, des carrières sont ouvertes dans la région. Vauban et Louvois songent alors à acheminer les pierres par voie d’eau et pour cela canalise L’Eure et deux petits affluents de sa rive droite entre Maintenon et Nogent le Roi. La Drouette, qui arrose Épernon avant de s’épancher dans l’Eure à quelques kilomètres à l’aval de Maintenon, reçoit ainsi 7 écluses. La Voise en accueille de son coté 4.

De ces ouvrages bien que sommaires, subsistent aujourd’hui les bajoyers en maçonnerie (photo). L’écluse n’existe plus et a été remplacée par un seuil, au niveau du moulin de Bourray.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF